Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Schéma régional des formations sanitaires et sociales 2008-2012 > * Diagnostic préalable > 4 - Les métiers du secteur sanitaire > 4.18. Le métier de cadre de santé

Article au format PDF

4.18. Le métier de cadre de santé

Document de travail

Voir en ligne : La formation de cadre de santé

F4.18 / Le métier de cadre de santé
LES FAITS
Le descriptif du métier
Niveau de qualification : II
Les cadres de santé exercent en établissement de santé ou en institut de formation.
En établissement, ils participent à la conception et à la conduite des projets.
Ils assurent l’animation d’une équipe, gèrent les activités, coordonnent l’action des différents intervenants en vue d’une prise en charge des soins de qualité. En institut de formation, ils sont formateurs, responsables de la formation conduisant aux diplômes professionnels. Ils conçoivent et réalisent des actions de formation permanente.
Les cadres de santé sont des professionnels de santé appartenant à l’une des professions paramédicales regroupées en 3 filières : la filière infirmière (infirmier en soins généraux, infirmier de bloc opératoire, infirmier anesthésiste, puéricultrice), la filière de rééducation (pédicure-podologue, masseur-kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien, orthophoniste, orthoptiste, diététicien, audioprothésiste, opticien-lunetier), la filière médico-technique (manipulateur d’électroradiologie médicale, préparateur en pharmacie, technicien de laboratoire).
Les activités des cadres de santé sont liées à leur profession d’origine, aux orientations de l’institution au sein de laquelle ils travaillent, et au type de poste qu’ils occupent. Même si des caractéristiques communes peuvent être retrouvées (encadrement, pédagogie, communication, conduite de projet), les définitions de profils de poste sont d’une grande variété.
Les cadres de santé exercent en milieu hospitalier ou extrahospitalier, en secteur public ou privé, au sein d’un service donné ou dans le cadre d’une mission transversale, avec un positionnement hiérarchique ou fonctionnel.
Les chiffres clés du métier en Paca
Un effectif important : 3332
La nomenclature PCS regroupe les salariés assurant l'encadrement dans la catégorie des "cadres infimiers et assimilés" (PCS 4311).
Source : INSEE - RP99 - Traitement ORM.
Une demande d'emploi difficilement estimable
La nomenclature ROME ne permet pas d'identifier les cadres de santé.
Très peu de moins de 35 ans : 5 %
Moyenne régionale tous métiers : 32 %
Source : INSEE - RP99 - Traitement ORM.
Une forte majorité de plus de 50 ans : 44 %
Moyenne régionale tous métiers : 24 %
Source : INSEE - RP99 - Traitement ORM.
Une profession très féminisée 84 %
Moyenne régionale tous métiers : 45 %
Source : INSEE - RP99 - Traitement ORM.
L'ANALYSE
Évolution de l'environnement professionnel
* La pénurie de main-d'oeuvre n'épargne pas les cadres de santé : Les cadres de santé subissent les difficultés globales du secteur : problèmes de recrutement dans certaines spécialités, départs à la retraite massifs dans les prochaines années. Cette profession d’encadrement a pourtant vu ses effectifs diminuer durant les années 1990. La demande n’en est pas moins pressante, en particulier pour la formation et l’encadrement de nouveau personnel soignant.
* L'institution hospitalière évolue vers le modèle de l'entreprise : Le changement de terminologie transformant le "surveillant" en "cadre" reflète l’évolution de l’institution hospitalière qui se rapproche des modes de gestion de l’entreprise. Dans ce contexte, la direction devient le management, le patient laisse place à l’usager et l’hôpital entre dans une dynamique de prestation de services.
Initialement centrée sur un rôle de surveillance et d’application des directives médicales, la fonction d’encadrement est progressivement devenue autonome et tient un rôle central dans les établissements de soins.
* Une profession au coeur du changement de la politique managériale : Les cadres de santé sont au coeur de la politique de gestion prévisionnelle des compétences imposée par les évolutions législatives pour faire face aux contraintes du secteur. Ils doivent participer à la mise en place de nouvelles mesures en matière d’emploi, de gestion des ressources humaines et de formation.
* A la recherche d'une structuration : Les cadres de santé sont, pour le moment, considérés comme appartenant toujours à leur métier d’origine. Ils s’interrogent cependant sur la nécessité de créer un "ordre" transversal des cadres de santé. Ceci permettrait, a minima, d’établir une sorte de charte de déontologie qui fixerait le cadre d’exercice du métier. Ce besoin se trouve renforcé par la création des pôles de gestion au sein des hôpitaux.
Gestion des ressources humaines
* Offrir aux cadres de santé une meilleure reconnaissance : Si les missions confiées aux cadres de santé sont très anciennes (encadrement et formation), leur statut, très récent, leur confère les caractéristiques d’une profession jeune et émergente dans le panorama des métiers de la santé. Dans le même temps la réforme des modes de gestion en établissement crée un véritable besoin de reconnaissance et de reconfiguration du métier.
=> 10 ans après la création du diplôme de cadre de santé, associé à la réforme du statut du personnel "surveillant", la construction des fonctions n’est pas achevée. Plus que pour les autres professions, c’est le contexte local de l’environnement professionnel qui ajuste les missions.
* Un risque d'éloignement du terrain : Face aux tâches administratives de plus en plus importantes demandées aux cadres de santé, certains craignent de se voir retirer les espaces cliniques et de ne plus pouvoir se prévaloir de leur mission essentielle de garant de la qualité des soins dans leur fonction d’encadrement.
=> Associer davantage les fonctions d’encadrement des équipes et le rôle de formateur peut permettre aux cadres de santé de ne pas ressentir cette "distance" qui se creuse entre les soins et la gestion administrative.
Pour en savoir plus :

Article au format PDF

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip