Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Schéma régional des formations sanitaires et sociales 2008-2012 > * Diagnostic préalable > 4 - Les métiers du secteur sanitaire > 4.03b. Les métiers d’infirmier(e)s spécialisé(e)s : bloc opératoire, (...)

Article au format PDF

4.03b. Les métiers d’infirmier(e)s spécialisé(e)s : bloc opératoire, anesthésie, puériculture

Document de travail

Voir en ligne : Les formations d’infirmier(e) spécialisé(e) : bloc opératoire, anesthésie, puériculture

F4.03b / Les métiers d'infirmier(e)s spécialisé(e)s : bloc opératoire, anesthésiste, puériculture
LES FAITS
Le descriptif du métier

Infirmier anesthésiste

Les infirmiers anesthésistes travaillent sous la responsabilité du médecin anesthésiste dans les blocs opératoires et obstétricaux. Ils réalisent des soins infirmiers d’anesthésie ou de réanimation en accompagnant le patient dans les domaines de l’intervention chirurgicale, du traitement de la douleur, de l’urgence, ou de la réanimation. Ils participent à la sécurité des soins lors des interventions chirurgicales notamment par le contrôle du matériel d’anesthésie.

Infirmier de bloc opératoire

Les infirmiers de bloc opératoire travaillent en collaboration avec les chirurgiens. Ils réalisent des soins infirmiers et organisent les activités en salle d’intervention visant au bon déroulement de l’acte opératoire. Ils sont chargés de l’entretien et de la stérilisation du matériel.

Infirmier en puériculture

Les infirmiers en puériculture (puéricultrices) sont spécialisés dans le développement des jeunes enfants. Ils réalisent des soins infirmiers afin de maintenir ou restaurer la santé des enfants. Ils ont une mission d’information auprès des parents.
Les chiffres clés du métier en Paca
Infirmiers anesthésistes et de bloc opératoire Infirmiers de puériculture Tous métiers
Effectifs 2 410 1 349 -
Demandeurs d’emploi 48 48 -
Part des moins de 35 ans 21 % 28 % 19 %
Part des plus de 50 ans 16 % 24 % 24 %
Evolution de l’emploi - 40 % - 1 % 4 %
Part des femmes 84 % 99 % 45 %
Part des temps partiels 25 % 38 % 19 %
Part secteur hôpitaux, collectivités locales... 61 % 73 % 13 %

{Sources : INSEE RP 1999 et DRTEFP DEFM Catégories 1,2 et 3 - 31 Décembre 2005}
La nomenclature PCS intègre dans la catégorie "infirmiers spécialisés" tous les infirmiers hors puéricultrices (INSEE), la codification "infirmiers spécialisés" du ROME comprend tous les infirmiers hors infirmiers généralistes (DRTEFP).
L'ANALYSE
Évolution de l'environnement professionnel

Une constante évolution technique et technologique :

L’évolution technologique des équipements et matériels de santé exigent pour ces professions le renforcement des connaissances en informatique, en recherche technique et paraclinique, en méthodologie et normes de qualité. Les infirmier(e)s anesthésistes doivent s’adapter à l’évolution pharmacologique, aux techniques d’anesthésie et de gestion de la douleur.

Développement permanent des démarches qualité :

La lutte contre les infections nosocomiales nécessite le développement de compétences en hygiène hospitalière. Le suivi administratif des actes occupe de plus en plus de place. Le développement des réseaux de soins implique également un renforcement du partenariat entre tous les intervenants dans la prise en charge du patient.

La réorganisation de la périnatalité induit une évolution du métier d'infirmier(e) en puériculture :

La réorganisation de la périnatalité, avec une structuration des maternités selon des niveaux de technicité et de mise en réseau, implique des conditions d’exercice du métier plus différenciées selon les lieux, les niveaux de prise en charge et les problématiques de coordination des acteurs du réseau.
Gestion des ressources humaines
De nouveaux besoins :
Pour compenser la baisse annoncée de la démographie médicale, le transfert de certains actes à des infirmiers spécialisés est envisagé. Dans ce même cadre, de nouvelles spécialités sont pressenties (comme en cardiologie par exemple). Ces réformes envisagées vont transformer considérablement le panorama des métiers et leurs conditions d’exercice. Dans le secteur de la puériculture, il en est de même avec une réorganisation des activités périphériques de la naissance.

=> La réflexion en cours sur le transfert des compétences entre personnels de santé aura un impact important sur les métiers d’infirmiers spécialisés, intermédiaires entre les médecins spécialistes et les personnels de soins. Les besoins vont s’accentuer.

Article au format PDF

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip