Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Schéma régional des formations sanitaires et sociales 2008-2012 > * Diagnostic préalable > 2 - Les métiers du secteur social > 2.03. Le métier d’éducateur(trice) technique spécialisé(e)

Article au format PDF

2.03. Le métier d’éducateur(trice) technique spécialisé(e)

Document de travail

Voir en ligne : la formation d’éducateur(trice) technique spécialisé(e)

F2.03 / Le métier d'éducateur(trice) technique spécialisé(e)
LES FAITS
Le descriptif du métier
Niveau de qualification : III
Les éducateurs techniques spécialisés peuvent être considérés comme les héritiers d’une véritable tradition d’encadrement et de formation professionnelle des jeunes en difficulté. Dès la fin du XIXe siècle, par exemple, des contremaîtres encadraient ainsi de jeunes « marginaux » placés dans les colonies agricoles. Aujourd’hui ils contribuent à l’intégration sociale et à l’insertion professionnelle de personnes présentant un handicap ou des difficultés d’ordre social ou économique, en encadrant des activités techniques.
Souvent issus du monde de l’entreprise, les éducateurs techniques spécialisés possèdent obligatoirement des compétences techniques initiales qu’ils transmettent aux personnes dont ils ont la charge. Cela peut aller de la menuiserie à la mécanique en passant par la cuisine ou la comptabilité. Ils ont une connaissance concrète du monde du travail et une culture professionnelle qui déborde du strict cadre de l’action éducative.
Etre prêt à travailler en équipe, bien posséder un métier de base, être à l’aise dans une démarche pragmatique, souhaiter transmettre des savoirs et des savoir-faire sont autant de compétences qui permettent d’être à l’aise dans ce métier. Les éducateurs techniques spécialisés font preuve de compréhension face aux inadaptations et aux handicaps des personnes dont ils ont la charge.
Les éducateurs techniques spécialisés travaillent le plus souvent au sein d’instituts médico-professionnels, des centres d’aide par le travail (CAT), des ateliers protégés, des centres de rééducation, des hôpitaux. Certains travaillent dans des structures appartenant au secteur de l’insertion par l’activité économique (IAE). Les deux tiers des emplois sont dans le secteur privé. Les contrats sont pour la plupart des CDI à temps plein.
Les chiffres clés du métier en Paca
Un effectif difficile à évaluer
La nomenclature PCS intègre les éducateurs techniques spécialisés dans un ensemble plus vaste d'{{éducateurs spécialisés}} comprenant également les moniteurs éducateurs, les éducateurs de jeunes enfants et les éducateurs spécialisés.
Pas de source disponible
Une demande difficilement mesurable
La nomenclature ROME regroupe les éducateurs techniques spécialisés dans un ensemble très vaste d'{{éducateurs intervenants éducatifs}}.
Pas de source disponible
Les femmes sont minoritaires dans ce métier : 24 %
(Données nationales)
Les emplois se concentrent dans le secteur de la santé et de l'action sociale : Ils sont à 74 % dans le secteur de la santé et de l’action sociale et 10 % dans l’administration publique.
Source : INSEE - RP99 - Traitement ORM.
L'ANALYSE
Évolution de l'environnement professionnel
* Un élargissement du champ d'action : Les éducateurs techniques spécialisés exerçaient principalement dans les établissements et les services du secteur médico-social et hospitalier (psychiatrie). Ils assuraient la formation technologique, l’adaptation ou la réadaptation professionnelle de personnes inadaptées ou handicapées. Ils sont aujourd’hui réellement chargés de l’intégration sociale et de l’insertion professionnelle des personnes dont ils s’occupent.
* Une place reconnue parmi les travailleurs sociaux : Classées de niveau III, les compétences des éducateurs techniques spécialisés sont maintenant attestées par un diplôme d’Etat (2005) qui les intègre pleinement parmi les travailleurs sociaux.
* Une forte demande sociale : L’évolution du contexte social global et des besoins de la population génèrent des évolutions d’environnement professionnel pour l’ensemble des travailleurs sociaux : augmentation de places dans les établissements, élargissement des champs d’action, meilleure traçabilité des actions.
Gestion des ressources humaines
* Un besoin d'emploi important : Comme pour l’ensemble des emplois en établissement, les besoins d’éducateurs techniques spécialisés sont élevés. Les candidats restent peu nombreux, d’autant que ce métier reste encore méconnu.
=> Le métier d’éducateur technique spécialisé, bien que l’un des plus anciens, souffre d’un déficit d’attractivité et de connaissance. Mieux le faire connaître est un enjeu important.
* Une place à consolider : Les éducateurs techniques spécialisés ont connu un développement important autour des années 1970 avec les ouvertures massives des centres d’aide par le travail (CAT) et les nombreux instituts et ateliers protégés. Leur double compétence, technique et pédagogique, fait d’eux un maillon essentiel de l’ensemble des travailleurs sociaux.
=> Dans la perspective d’améliorer l’attractivité vers ce métier, une population spécifique pourrait être ciblée. Parmi les seniors supportant de moins en moins la pénibilité, notamment physique, liée à leur travail, par exemple dans le bâtiment ou la restauration, certains, motivés par la transmission de leur métier auprès de publics handicapés, pourraient être prêts à devenir éducateur technique spécialisé.
Pour en savoir plus :

Article au format PDF

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip