Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Publications > Le "Bulletin sanitaire et social" > Bulletin n° 11. Juin 2015. Portrait régional emploi-formation - Les (...)

Bulletin n° 11. Juin 2015. Portrait régional emploi-formation - Les Infirmiers

Bulletin n° 11. Juin 2015. Portrait régional emploi-formation - Les Infirmiers

- En 2011, 37 851 infirmiers sont en emploi en Provence – Alpes – Côte d’Azur, dont 9 990 exercent en libéral (24 %). Ils représentent l’effectif le plus important des professionnels du secteur de la santé.
- Sur la période 2006-2011, les effectifs en emploi ont augmenté de 9 %. Cette croissance est portée par les effectifs infirmiers libéraux (+ 23 % contre + 5 % pour les infirmiers diplômés d’État salariés en soins généraux).
- En 2014, la densité des infirmiers en Provence – Alpes – Côte d’Azur est supérieure au taux national quel que soit le département considéré. Cette surdotation est surtout due aux infirmiers libéraux.
- La part du quota national de places en formation attribué à la région a augmenté de 2 points entre 2006 et 2011, néanmoins la région reste en quatrième position en termes d’effectifs de formés derrière l’Île-de-France, Rhône-Alpes et le Nord – Pas-de-Calais.
- Les infirmiers salariés sont les professionnels qui bénéficient de la plus grande stabilité d’emploi (92 %) parmi les métiers sanitaires.
- En 2011, plus d’un professionnel infirmier sur trois a 50 ans et plus parmi les libéraux et plus d’un sur quatre parmi les salariés.
Il s’agit d’un métier qui vieillit : + 5 points dans cette tranche d’âge (salariés et libéraux) entre 2006 et 2011, alors que la part des jeunes reste quasi stable.
- Le métier d’infirmier en soins généraux est, parmi les métiers du soin observés, celui où l’on note la plus faible part de chômeurs de longue durée : 26 % (pour les infirmiers en soins généraux plus les infirmiers de prévention).
- En 2013, les infirmiers représentent un fort contingent de formés : en première année, ils représentent plus d’un tiers des formés tous diplômes du paramédical et de sages-femmes confondus (37 %).
- Il s’agit également du plus important contingent de formés par l’apprentissage pour les métiers du soin.
- Les lieux de formation sont localisés dans tous les départements de la région et les Bouches-du-Rhône rassemblent près de la moitié du total des diplômés (47 %).
- L’augmentation du nombre de diplômés entre 2008 et 2013 (56 %) est la plus élevée parmi les métiers du soin observés.
- Alors que sur le plan national 84 % des effectifs inscrits en première année en 2010 seront diplômés en 2013, en région Provence – Alpes – Côte d’Azur le taux est de 89 %.

Télécharger le document

Documents joints


Document
(PDF – 698.2 ko)
 

Article au format PDF

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip